Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Dioram'Art

<< < 1 2 3 4 5 6 > >>

La maquette Trumpeter

Voici mon nouveau projet :

Je m'attaque à la fameuse locomotive allemande BR-52 au 1/35 de la marque Trumpeter.

Ce kit est magnifique : 710 pièces à assembler, 90 cm de long une fois monté, un kit original qui devrait s'intégrer dans un diorama ayant pour thème " Terrminus", une gare allemande durant la bataille de l'hiver 1945.

Bref, plusieurs mois de travail en perspective uniquement pour la locomotive ... Viendront d'autres pièces par la suite, mais pour l'instant, c'est un secret !!!

Record à battre dans la réalisation d'un diorama (l'aube des loups gris) : 7 ans.

Un aperçu du kit de la locomotive BR-52 au 1/35 de la marque Trumpeter.Un aperçu du kit de la locomotive BR-52 au 1/35 de la marque Trumpeter.
Un aperçu du kit de la locomotive BR-52 au 1/35 de la marque Trumpeter.Un aperçu du kit de la locomotive BR-52 au 1/35 de la marque Trumpeter.

Un aperçu du kit de la locomotive BR-52 au 1/35 de la marque Trumpeter.

Une fois montée, la maquette sera présenée dans les ruines d'une gare allemande en 1945 !

Une fois montée, la maquette sera présenée dans les ruines d'une gare allemande en 1945 !

Octobre 2016

1ère étape : Le montage

Je commence le montage en suivant les différentes étapes du plan fourni par Trumpeter.

Etapes 1 et 2 du montage des voies :

Les pièces L3 et L4 sont détachées mais ne sont pas assemblées sur les structures représentant le ballast. En effet, la locomotive sera représentée en diorama et les portions de voies seront intégrées sur le support. (la réalisation du diorama sera décrite dans un futur article).

Etapes 1 à 5 du montage du châssis de la locomotive :

Je suis scrupuleusement les étapes du montage du châssis de la locomotive sans autre modification. Certains plots d'injection sont judicieusement placés par Trumpeter car il restent cachés après montage.

 

Le châssis de la locomotive est monté en suivant le plan de montage.Le châssis de la locomotive est monté en suivant le plan de montage.

Le châssis de la locomotive est monté en suivant le plan de montage.

Ensuite, je passe au montage du châssis du tender.

Etapes 1 et 2 du montage du châssis du tender :

Comme pour le châssis de la locomotive, je suis scrupuleusement les étapes 1 et 2 pages 31 et 32 du plan.

Attention ! Page 31 - Etape 1, les ensembles "GG" et "HH" ont été inversés sur le plan. Les ensembles "GG" se positionnent sur la pièce H11 et les ensembles "HH" sur la pièce H1. Ces ensembles sont identiques mais le petit ergot de positionnement a son importance !

Comme pour le châssis de la locomotive, les plots d'injection sont dans l'ensemble plutôt bien positionnés.

 

Le châssis du tender est monté. Attention au bon positionnement des différentes pièces des essieux !Le châssis du tender est monté. Attention au bon positionnement des différentes pièces des essieux !

Le châssis du tender est monté. Attention au bon positionnement des différentes pièces des essieux !

Sur ces deux ensembles, maintenant montés, apparaissent par endroits des lignes de moulage, des jointures de pièces pas toujours parfaites et les petits cercles caractéristiques des plots d'injection.

J'applique donc, du TAMIYA Putty afin de faire disparaître ces traces. De plus, ce mastic peut simuler des traces de coulures, de graisse ou d'usures. Il n'est pas nécessaire d'obtenir que toutes les pièces soient parfaitement mastiquées, car tout d'abord, le travail serait trop long et fastidieux et de plus, une fois que la locomotive sera intégrée à son diorama, l'oeil sera plus attiré par d'autres détails de la scénette que les châssis de la machine qui se trouveront en partie basse de la maquette.

Il est possible désormais de mettre en peinture ces deux ensembles...

Le mastic est nécessaire pour faire disparâitre les traces dues au moulage ou au montage.Le mastic est nécessaire pour faire disparâitre les traces dues au moulage ou au montage.

Le mastic est nécessaire pour faire disparâitre les traces dues au moulage ou au montage.

Décembre 2016

Montage de la cabine et du corps de la locomotive :

Une fois les châssis assemblés, je monte la cabine et la partie chaudière du kit (étape 6 du plan). La partie chaudière (ensemble AA) ainsi que différents éléments la constituant (ensemble M - N et O - Voir plan page 11) ne seront pas assemblés afin de faciliter la mise en peinture. Les pièces transparentes représentant les différentes vitres ne seront pas assemblées non plus.

Le corps de la locomotive est monté en respectant les différentes étapes de montage (étapes 9 à 11). Ne pas hésiter à consulter la totalité du plan afin de coller certaines pièces qui peuvent être montées sans gène pour la peinture, ni pour la suite du montage.

Montage du corps du tender :

Le corps du tender est monté en respectant les différentes étapes de montage (étapes 3 et 4 pages 33 et 34 du plan). La pièce représentant le charbon (H2) étant à mon goût trop plate, je rajoute des éléments de décor représentant des morceaux de charbon en formant deux petits tas qui seront ensuite recouverts de colle à bois légèrement diluée afin de fixer l'ensemble de ces petits morceaux. Cette partie de la maquette étant particulièrement visible, cette modification apporte une touche de réalisme important. De même, des petits morceaux de charbon sont fixés sur la partie plate du tender, comme si ils étaient tombés de la réserve du tender. (voir photos).

Montage des roues :

Les roues ainsi que les mâchoires de frein sont assemblées (ensembles U - V - W - X - Y - Z page 20) sans être montées sur le corps ou le chassis de la locomotive toujours afin de faciliter la mise en peinture de ces pièces.

Sur ces différents ensembles réalisés, j'applique du mastic TAMIYA Putty afin de faire disparaître les différentes lignes de moulage, pastilles d'injection et lignes de collage, notamment sur la partie supérieure du corps de la locomotive et au niveau des angles du tender.

Du mastic est appliqué sur les différentes pièces afin de faire disparaître les défauts liés au moulage et au montage.

Du mastic est appliqué sur les différentes pièces afin de faire disparaître les défauts liés au moulage et au montage.

A ce stade du montage, je me retrouve avec deux groupes d'ensembles et de pièces :

- Les ensembles et pièces à peindre en noir.

- Les ensembles et pièces à peindre en rouge

En effet, j'ai choisi de réaliser la version civile de la locomotive : Corps de la locomotive et du tender noir, châssis et pièces de transmission rouge.

Je fixe à l'aide d'adhésif double-face les petites pièces et ensembles sur des morceaux de carton en notant les repères et numéros de ces pièces ... Tout est prêt maintenant pour une mise en peinture à l'aérographe...

.

Les différents ensembles et pièces sont prêts pour une mise en peinture à l'aérographe.
Les différents ensembles et pièces sont prêts pour une mise en peinture à l'aérographe.
Les différents ensembles et pièces sont prêts pour une mise en peinture à l'aérographe.

Les différents ensembles et pièces sont prêts pour une mise en peinture à l'aérographe.

Janvier 2017

Mise en peinture à l'aérographe :

Préombrage :

Je débute la mise en peinture à l'aérographe en préombrant en noir les châssis de la locomotive et du tender, ainsi que l'ensemble des pièces qui vont être peintes en rouge.

Bien répandre la peinture dans les creux et les angles, ce qui simulera par la suite, la suie et les différentes coulures et graisses accumulées dans les recoins de la locomotive et du tender.

Préombrage des chassis. Ne pas hésiter à insister dans  les différents creux !
Préombrage des chassis. Ne pas hésiter à insister dans  les différents creux !

Préombrage des chassis. Ne pas hésiter à insister dans les différents creux !

Mise en peinture du corps de la locomotive et du tender :

Puis, je peins en noir le corps de la locomotive et du tender. Il faut bien contrôler que chaque recoin et chaque angle ait bien été peint, car en cas d'oubli, il sera plus difficile de revenir dessus une fois l'ensemble collé sur son châssis.

Mise en peinture des châssis, des roues, et autres sous-ensembles :

L'étape suivante consiste à peindre en rouge les châssis, les roues et l'ensemble des pièces de transmission. La peinture fluide laisse apparaître par transparence le préombrage noir effectué auparavant, ce qui donne un effet de pièces usagées, sales, vieillies parfaitement en harmonie avec le cadre du futur diorama. N'oublions-pas que nous représentons une machine à vapeur fonctionnant au charbon et que la suie se répandait partout, comme la graisse qui était étalée sur l'ensemble du système des roues, du freinage et de la transmission.

Mise en peinture en noir du corps de la locomotive et du tender.

Mise en peinture en noir du corps de la locomotive et du tender.

Mise en peinture en rouge du châssis de la locomotive, du châssis du tender, des roues et de l'ensemble des pièces de transmission.
Mise en peinture en rouge du châssis de la locomotive, du châssis du tender, des roues et de l'ensemble des pièces de transmission.

Mise en peinture en rouge du châssis de la locomotive, du châssis du tender, des roues et de l'ensemble des pièces de transmission.

Enfin, pour terminer cette mise en peinture à l'aérographe, un voile de gris est déposé principalement sur les zones plates verticales et horizontales de la locomotive et du tender.

Ce voile gris accentue le relief de la machine et annonce les premières coulures due à la pluie et aux intempéries.

Les différents sous-ensembles après la mise en peinture à l'aérographe.
Les différents sous-ensembles après la mise en peinture à l'aérographe.Les différents sous-ensembles après la mise en peinture à l'aérographe.
Les différents sous-ensembles après la mise en peinture à l'aérographe.Les différents sous-ensembles après la mise en peinture à l'aérographe.

Les différents sous-ensembles après la mise en peinture à l'aérographe.

Mise en peinture et mise en place de la cabine et de la chaudière :

Voici une des parties les plus délicates du montage, celle concernant le montage et la mise en peinture de la cabine et de la chaudière.

Quelques effets de vieillissement ont été donnés, mais il ne sert à rien de "super-détailler" cette partie car cet ensemble sera presque complètement caché une fois la paroi arrière et le toit de la cabine mis en place !

Quelques morceaux de charbon ont été répartis sur le sol pour donner une note réaliste à cet ensemble.

Montage et mise en peinture de la chaudière dans la cabine.
Montage et mise en peinture de la chaudière dans la cabine.
Montage et mise en peinture de la chaudière dans la cabine.
Montage et mise en peinture de la chaudière dans la cabine.

Montage et mise en peinture de la chaudière dans la cabine.

Montage du corps de la locomotive et du corps du tender sur leur châssis :

A ce stade, le modèle prend toute son ampleur. Les corps de la locomotive et du tendeur sont fixés sur leur châssis et ensuite le train de roulement est monté.

Prendre beaucoup de soin lors de la manipulation de la maquette car il faut la tourner dans tous les sens ! Faire attention à ne pas heurter les petites pièces qui se trouvent sous le châssis.

Les premiers effets de patine réalisés à l'aérographe renforcent le coté usé de la locomotive ...

Le modèle prend toute sa valeur à ce stade du montage !Le modèle prend toute sa valeur à ce stade du montage !
Le modèle prend toute sa valeur à ce stade du montage !Le modèle prend toute sa valeur à ce stade du montage !

Le modèle prend toute sa valeur à ce stade du montage !

De nombreuses pièces restent encore à monter sur la maquette.

Je décide d'effectuer une deuxième séance de peinture à l'aérographe en noir et en rouge afin que la peinture soit plus nette et plus rapide sur l'ensemble de ces pièces. Ce sont de petites pièces comme des tuyaux, système de tringlerie, les échelles, les marchepieds, etc ...

De nombreuses pièces restent encore à peindre et à monter.
De nombreuses pièces restent encore à peindre et à monter.

De nombreuses pièces restent encore à peindre et à monter.

Puis, les transferts sont mis en place après avoir passé un voile de vernis brillant à l'aérographe sur la surface qui reçoit le transfert.

Au final, les dernières petites pièces sont fixées sur la locomotive et peintes le plus souvent directement dessus.

Voilà, le travail est terminé !

La maquette recevra les effets de vieillissement "weathering" lorsqu'elle prendra sa place sur le diorama "Terminus".

La locomotive est prête à prendre sa place dans le diorama.La locomotive est prête à prendre sa place dans le diorama.
La locomotive est prête à prendre sa place dans le diorama.La locomotive est prête à prendre sa place dans le diorama.
La locomotive est prête à prendre sa place dans le diorama.La locomotive est prête à prendre sa place dans le diorama.La locomotive est prête à prendre sa place dans le diorama.

La locomotive est prête à prendre sa place dans le diorama.

Voir les commentaires

Published by Patrick - - Technique : Les véhicules militaires

Maquettexpo 2016
Maquettexpo 2016

Maquettexpo 2016 ! La préparation est en cours.

2 pièces sont mises en concours pour cette année : Le buste de Maximus en 200 mm et le petit diorama représentant un Scout Car au 1/35 en panne en Normandie après le débarquement de la 2e DB en 1944 ...

Affaire à suivre en octobre prochain !

Voir les commentaires

Published by Patrick - - Expositions et concours

La maquette Hobby Boss.
La maquette Hobby Boss.

Lorsque j'ai débuté la rédaction de cet article, la maquette du White Scout Car US M3A1 Early Production au 1/35 de chez Hobby Boss était déjà bien entamée.

J'ai décidé de monter cette maquette "from the box", c'est à dire sans rajouter de kit de détaillage en photodécoupe (l'utilisation de ces kits fera l'objet d'un futur article dans la rubrique Technique). Le véhicule sera marqué des couleurs de la 2e Division Blindée française en 1944.

Le Scout Car sera présenté sur une scénette, capot ouvert avec un simple soldat, les mains dans le moteur comme si le véhicule était en panne sur un chemin d'une campagne française !

Seul, le moteur sera légèrement détaillé avec rajout de durites et câbles en fils de cuivre ...

Je renforcerai le coté opérationnel de la scénette par l'ajout de plusieurs sacs, havresacs, armes, casques, etc sur le Scout Car.

Les versions proposées par Hobby Boss.Les versions proposées par Hobby Boss.

Les versions proposées par Hobby Boss.

Le montage de la maquette :

En général, je respecte l'ordre de montage du plan, mais pour cette maquette (achetée d'occasion), j'ai eu la mauvaise surprise de découvrir de nombreuses pièces cassées, comme sur le chassis où les ailes du véhicule sont fendues (voir photo) ! Je camouflerai ces défauts en réalisant un véhicule cabossé (normal en temps de conflit) ou en disposant judicieusement des sacs ou autres paquetages sur le véhicule (à voir dans la phase finale du montage)...

Je laisse donc de coté pour l'instant le montage du chassis qui demande la mise en place du moteur, des essieux, etc ... pour me consacrer à la cabine. Celle-ci s'assemble facilement et est à mon goût suffisament détaillée. N'oublions pas que le Scout Car sera chargé de beaucoup d'accessoires, casques, armes ...

A suivre !

Le début du montage du Scout Car. Notez l'aile cassée qui devra être refaite ou rendue cabossée !
Le début du montage du Scout Car. Notez l'aile cassée qui devra être refaite ou rendue cabossée !
Le début du montage du Scout Car. Notez l'aile cassée qui devra être refaite ou rendue cabossée !

Le début du montage du Scout Car. Notez l'aile cassée qui devra être refaite ou rendue cabossée !

Mars 2016 :

A cette phase du montage, le chassis et les essieux ont été assemblés.

La cassure du chassis a pu être réparée et les pièces qui se sont assemblées dessus ont renforcé son maintien.

Toutes les pièces de cette partie s'assemblent parfaitement, le plastique est de bonne qualité, assez souple mais non cassant. Je ne détaillerai pas plus la partie inférieure du véhicule car cet endroit sera peu visible une fois la maquette totalement terminée. Le mastic n'a pas encore été déposé sur les ailes ; j'attends de monter plus de pièces sur l'avant du Scout Car.

Vous pouvez découvrir sur les photos ci-dessous, le socle en bois qui va accueillir la scénette ...

Le chassis et les essieux sont montés.Le chassis et les essieux sont montés.
Le chassis et les essieux sont montés.Le chassis et les essieux sont montés.

Le chassis et les essieux sont montés.

Mars 2016 :

Ici, la maquette est quasiment entièrement montée.

Seuls, les capots moteur et les petits accessoires comme les phares, les mitrailleuses ne sont pas encore disposés sur le véhicule.

Le travail de masticage des imperfections et des jointures disgrâcieuses va pouvoir commencer.

Je vais aussi débuter le travail de détaillage du moteur par l'ajout de plusieurs durites et câbles ...

La maquette prête à recevoir le mastic dans les imperfections de montage.
La maquette prête à recevoir le mastic dans les imperfections de montage. La maquette prête à recevoir le mastic dans les imperfections de montage.

La maquette prête à recevoir le mastic dans les imperfections de montage.

Avril 2016 :

Confection du décor :

A ce niveau du montage de la maquette, il est possible de confectionner le petit décor qui recevra le Scout Car.

- Je désire représenter une partie d'un chemin de campagne sur lequel sera présenté le véhicule. Donc, tout d'abord, je représente le relief de part et d'autre du chemin et la frange de terre et d'herbes au centre de celui-ci. Pour ce faire, je découpe des bandes de carton plume de 5mm d'épaisseur environ que je colle directement sur le socle de présentation.

- Ensuite, je prépare de l'enduit de rebouchage pour bâtiment (enduit en poudre que l'on trouve dans tous les bons magasins de bricolage). J'étale cet enduit sur la base pour confectionner une sorte de relief. NE PAS UTILISER DE PLÂTRE ! Le plâtre s'effrite facilement au moindre coup et vous laisse un joli trou blanc dans votre décor !

- Puis, dans cet enduit frais, j'intègre différents éléments comme des petits cailloux du jardin, de la terre, du sable, tout élément naturel qui peut représenter un sol et je dépose aussi du flocage pour modélisme ferroviaire qui représente de l'herbe. La couleur de ces différents éléments n'a pas d'importance car l'ensemble du décor sera entiérement repeint.

- Attendre au moins 24 heures que l'ensemble sêche.

- Enfin, pour fixer le tout et éviter que tous ces éléments ne s'envolent au premier souffle de l'aérographe, je noie l'ensemble du sol dans de la colle à bois non diluée ! N'ayez pas peur de charger en colle ; celle-ci va se répandre entre chaque petit gravier, chaque brin d'herbes et fixera fortement votre décor, ce qui est trés important car je vais effectuer des brossages à sec lors de la phase de peinture et chaque petit élément ne doit pas s'arracher de la base (J'ai eu souvent de mauvaises surprises à voir une partie du décor s'enlever ou se détériorer pendant les phases de peinture !)

Des petites bandes sont découpées dans du carton plume.Des petites bandes sont découpées dans du carton plume.Des petites bandes sont découpées dans du carton plume.

Des petites bandes sont découpées dans du carton plume.

De l'enduit de rebouchage est préparé pour représenter le sol.De l'enduit de rebouchage est préparé pour représenter le sol.De l'enduit de rebouchage est préparé pour représenter le sol.

De l'enduit de rebouchage est préparé pour représenter le sol.

Choisissez dans votre jardin ou la nature différents graviers, terres, brindilles que vous pourrez étaler sur vos différents décors !Choisissez dans votre jardin ou la nature différents graviers, terres, brindilles que vous pourrez étaler sur vos différents décors !

Choisissez dans votre jardin ou la nature différents graviers, terres, brindilles que vous pourrez étaler sur vos différents décors !

L'enduit est déposé sur la base et les différents éléments naturels sont incrustés dans le produit encore frais.L'enduit est déposé sur la base et les différents éléments naturels sont incrustés dans le produit encore frais.
L'enduit est déposé sur la base et les différents éléments naturels sont incrustés dans le produit encore frais.L'enduit est déposé sur la base et les différents éléments naturels sont incrustés dans le produit encore frais.

L'enduit est déposé sur la base et les différents éléments naturels sont incrustés dans le produit encore frais.

L'ensemble est noyé dans de la colle à bois pure étalée au pinceau.L'ensemble est noyé dans de la colle à bois pure étalée au pinceau.L'ensemble est noyé dans de la colle à bois pure étalée au pinceau.

L'ensemble est noyé dans de la colle à bois pure étalée au pinceau.

La scénette commence à prendre forme !
La scénette commence à prendre forme !

La scénette commence à prendre forme !

Avril 2016 :

Mise en peinture :

- La peinture à l'aérographe :

Le décor reçoit une couche de peinture brun-marron diffusée à l'aérographe, puis quelques tons verdâtres sur les endroits où le flocage représentant l'herbe a été déposé. Les zones de passage des roues reçoivent un voile plus clair dans les tons de sable. Je finaliserai les détails du décor à l'aide de peintures à l'huile (voir ci-dessous).

Le véhicule reçoit d'abord du noir matt à l'aérographe dans les endroits en creux, les angles, sous le chassis et à l'intérieur du compartiment moteur. Puis, le dessous du véhicule, le passage des roues et l'intérieur du compartiment moteur reçoivent une teinte brun-rouille qui simulera un vieillissement ou des salissures à ces endroits.

Enfin, l'ensemble du Scout Car est peint en olive drab (couleur des véhicules américains). Bien orienter le véhicule dans tous les sens afin que la peinture puisse se loger dans les moindres recoins.

Je vais pouvoir maintenant attaquer les détaillages et le vieillissement du véhicule à la peinture à l'huile ...

Le petit décor a reçu différents voiles de brun et de vert à l'aérographe.

Le petit décor a reçu différents voiles de brun et de vert à l'aérographe.

Du noir matt est pulvérisé dans les creux, les angles, le dessous du véhicule, le passage de roues et le compartiment moteur.Du noir matt est pulvérisé dans les creux, les angles, le dessous du véhicule, le passage de roues et le compartiment moteur.

Du noir matt est pulvérisé dans les creux, les angles, le dessous du véhicule, le passage de roues et le compartiment moteur.

L'ensemble du Scout Car a été peint en olive drab à l'aérographe.L'ensemble du Scout Car a été peint en olive drab à l'aérographe.L'ensemble du Scout Car a été peint en olive drab à l'aérographe.

L'ensemble du Scout Car a été peint en olive drab à l'aérographe.

Le détaillage et le vieillissement à la peinture à l'huile vont pouvoir débuter !
Le détaillage et le vieillissement à la peinture à l'huile vont pouvoir débuter !
Le détaillage et le vieillissement à la peinture à l'huile vont pouvoir débuter !

Le détaillage et le vieillissement à la peinture à l'huile vont pouvoir débuter !

Août 2016 :

Voilà, les vacances sont arrivées et j'ai pu mettre à profit le temps que j'avais à ma disposition pour finir (enfin presque !), la maquette.

Pratiquement, l'ensemble de la maquette a été peint avec de la peinture à l'huile :

Les sièges en toile comme les accessoires (casques - sacs divers) et les pneumatiques ont été ombrés et éclaircis avec la même technique que la peinture des figurines.

Les mitrailleuses et fusils ont été brossés à sec en aluminium Humbrol pour les parties métalliques et les crosses sont peintes à l'huile pour représenter le bois.de façon réaliste.

Pour accentuer le coté vieilli et usé du véhicule, de petits points de peinture à l'huile de différentes teintes (terre de sienne brûlée - noir - orange pour les traces de rouille et blanc) ont été déposés sur les parties hautes de la carrosserie ainsi que sur le capot puis "tirés" vers le bas en diluant les teintes avec de l'essence à briquet. Pour ce faire, imaginez que votre pinceau suit la même trajectoire que le feraient des gouttes de pluie ; vous obtenez un effet de salissures trés réaliste sur les véhicules militaires soumis à rude épreuve !

Les marquages ont été réalisés à main levée à la peinture à l'huile car je n'ai pas encore trouvé de décals représentant les marquages de la 2e DB. En conséquence, je n'ai réalisé qu'une partie des marquages car certains étant trop compliqués à réaliser à main levée, j'ai préféré m'abstenir de tenter quelque chose qui aurait pu se solder par un gribouillage plutôt que par un véritable marquage ! C'est pour cette raison que je dit que la maquette est presque terminée.

La touche finale est apportée par un passge au pinceau de poudre de pastel de couleur marron pour simuler la poussière déposée par endroits à l'intérieur comme à l'extérieur du véhicule...

Je vous laisse regarder les dernières photos de ce petit diorama en attendant sa présentation au concours de Maquettexpo à Hyères en octobre prochain.

Touches finales sur le White Scout Car.
Touches finales sur le White Scout Car.
Touches finales sur le White Scout Car.
Touches finales sur le White Scout Car.

Touches finales sur le White Scout Car.

Voir les commentaires

Published by Patrick - - Technique : Les véhicules militaires

Maximus Decimus Meridius
Maximus Decimus Meridius

Comment réaliser et peindre un buste ?

Un buste est une figurine à grande échelle, généralement du 1/10 ou 200mm à laquelle on a retiré toute la partie inférieure du corps ! Ce qui n'est pas plus simple à réaliser pour autant...

Le montage est simple car il n'y a pas plus de 3 ou 4 pièces à assembler, qui souvent sont des grosses pièces : Tête - casque - main - armes...

La difficulté dans la réalisation d'un buste est d'obtenir un visage naturel et expressif du personnage car tous les détails sont à souligner. Une autre difficulté majeure dans ce type de figurine est la peinture des yeux, qui on peut l'affirmer ici, doit être parfaite afin d'obtenir des yeux identiques et symétriques... On s'y reprend souvent plusieurs fois avant d'obtenir un résultat satisfaisant.

Le buste présenté ici est de la marque Young Miniatures et représente un général romain. Vous avez tous reconnu Le visage de Russel Crown qui a interprété Maximus Decimus Meridius dans Gladiator. J'adore ce film et j'ai déjà réalisé ce personnage à cheval en 54mm (voir photos dans la rubrique Galerie).

Ce qui est particulièrement intéressant dans ce buste en résine, c'est la peinture de la tête et du dos de loup que Maximus porte sur les épaules. Le défi était déjà présent dans la figurine en 54 mm, mais à l'échelle du 1/10, il ne faut pas rater la peinture... Dans le même genre, la peinture de la cuirasse présente une technique particulière.

Le magnifique buste de la marque Young Miniatures.
Le magnifique buste de la marque Young Miniatures.

Le magnifique buste de la marque Young Miniatures.

Première étape : Décarotage des pièces en résine.

Avant toute autre opération, il faut retirer les "carottes" de moulage des pièces en résine. Ces proéminences de matière sont nécessaires à l'élaboration du moulage de la pièce quelque soit la matière, d'ailleurs.

Cette partie est assez délicate car il ne faut pas abimer les détails présents sur des figurines à grande échelle.

Pour les grosses "carottes", j'utilise un mini disque à métaux monté sur une mini perçeuse.

Attention aux poussières de résine que vous pourriez inhaler !

Pour les petites, j'utilise un outil X Acto (cutter à lame fine) en faisant attention de ne pas abimer la pièce !

Je finis au papier de verre afin d'éliminer tout résidu et pour obtenir une surface propre et lisse.

Décarotage des pièces en résine et ponçage au papier de verre fin.Décarotage des pièces en résine et ponçage au papier de verre fin.
Décarotage des pièces en résine et ponçage au papier de verre fin.

Décarotage des pièces en résine et ponçage au papier de verre fin.

Deuxième étape : Rinçage et sêchage de la figurine.

Les moulages en résine nécéssitent l'utilisation de produits assez gras qui se retrouvent sur la pièce après démoulage, donc, bien rincer la pièce à l'eau chaude savonneuse.

- Bien sêcher la pièce à l'aide d'essui-tout. Vous pouvez utiliser un sêche-cheveux ou utiliser une soufflette si vous êtes pressés de débuter la peinture ; la résine étant particulièrement solide, elle résiste bien aux variations de température.

Rinçage abondant à l'eau savonneuse.Rinçage abondant à l'eau savonneuse.

Rinçage abondant à l'eau savonneuse.

Troisième étape : La mise en peinture - la couleur de base.

Dans un premier temps, le buste reçoit une couche d'apprêt gris en bombe (style apprêt pour carrosserie). Cet apprêt présente 2 avantages :

1) Il permet de faciliter l'accroche de la future couche de base qui est une peinture acrylique. Celle-ci va colorier le buste dans des tons qui se rapprochent de la teinte finale.

2) Cet apprêt permet aussi de faire ressortir les imperfections de moulage (ligne de démoulage - bulles éventuelles ...) qui pourront être repris si nécessaire.

Afin de faciliter le maintien du buste pour la mise en peinture, celui-ci est fixé à l'aide d'une tige en laiton sur son socle de présentation.

Puis, j'applique la couleur de base au pinceau (Andrea Color - Tamiya - Life Color ..) sur les différentes parties de la figurine (voir photo), sans rechercher d'effets particuliers d'ombres ou de lumières. En fonction de la couleur, il est parfois nécessaire de passer plusieurs couches pour obtenir un effet homogène de la teinte.

Sur ce buste, la cuirasse comme la peau de loup ne recevront pas de couleur de base car la teinte de l'apprêt en bombe se rapproche suffisamment de la couleur définitive.

Effectivement, ce qui peut paraître paradoxal, c'est que pour obtenir un effet métallique réaliste de la cuirasse, il faut partir d'une teinte de base très foncée, même noire, éventuellement. et matte (cette technique sera expliquée plus tard dans cet article !

Une ébauche de peinture a été déposée au niveau des yeux ! Mais le résultat n'est pas satisfaisant, c'est à reprendre !...

A suivre !

La couleur de base à l'acrylique a été déposée sur le buste.
La couleur de base à l'acrylique a été déposée sur le buste.La couleur de base à l'acrylique a été déposée sur le buste.

La couleur de base à l'acrylique a été déposée sur le buste.

Quatrième  étape : La mise en peinture - la teinte définitive :

La cuirasse.

Comme pour toute peinture de figurine, j'aurais du commencer par la partie la plus délicate pour la peinture, c'est à dire, le visage ...

Mais, un soir, j'ai été trés inspiré pour mettre en couleur la cuirasse de ce buste.

Sur la peinture de base (apprêt gris), j'ai déposé par brossage léger à l'aide d'un pinceau plat à poils souples de la poudre d'imprimeur couleur or pour la partie lisse de la cuirasse et couleur argent pour les motifs en relief.

Sur la partie or, des ombres ont été appliquées à l'aide de peinture à l'huile Terre d'ombre naturelle (Lefranc Bourgeois) et sur les motifs en argent, les ombres ont été disposées à l'aide de peinture à l'huile noir d'ivoire (Winsor et Newton). Afin de renforcer les effets d'ombre et de lumière, de la peinture Aluminium Humbrol a été déposée sur les parties les plus saillantes des motifs de la cuirasse.

Après application, attention à ne pas toucher cette partie de la figurine, la poudre d'imprimeur pouvant s'enlever par simple frottement !

La cuirasse a été mise en couleur grâce à de la poudre d'imprimeur !La cuirasse a été mise en couleur grâce à de la poudre d'imprimeur !
La cuirasse a été mise en couleur grâce à de la poudre d'imprimeur !

La cuirasse a été mise en couleur grâce à de la poudre d'imprimeur !

Le visage :

Plusieurs teintes de peinture à l'huile ont été mélangées afin de préparer la teinte générale du visage. Je n'ai pas de dosage bien défini, car n'oublions pas qu'un visage peut être pâle, bronzé, rougit, sâle, etc ... et le mélange principal sera donc différent !

Dans le cas de ce buste, nous nous situons au début du film Gladiator, soit en Germanie et en hiver, le visage abordera donc des teintes plutôt pâles avec des ombrages dans des couleurs plutôt grisâtres.

Un mélange de jaune orangé de Mars (Bloockx), jaune de Naples (Winsor et Newton) et blanc de titane (Rembrandt) finement dosé pour atteindre une teinte pas trop foncée a été appliqué sur le visage.

Les zones en creux ou d'ombres ont été soulignées avec le même mélange additionné de Terre d'ombre naturelle (Lefranc Bourgeois) et pour les creux les plus prononcés de Terre d'ombre naturelle pure

Les zones en relief ont été éclaircies avec du jaune de Naples (Winsor et Newton) et du blanc de titane (Rembrandt).

La barbe a été peinte avec de la Terre d'ombre naturelle (Lefranc Bourgeois) pour la partie supérieure et du noir d'ivoire (Winsor et Newton) pour les parties basses des joues et la partie inférieure du menton.

Les cheveux ont reçu un brossage de Terre d'ombre naturelle (Lefranc Bourgeois) et un léger brossage de blanc sur les tempes et la partie supérieure de la tête.

La peinture du visage demande une attention particulière pour obtenir une attitude réaliste du personnage.
La peinture du visage demande une attention particulière pour obtenir une attitude réaliste du personnage.La peinture du visage demande une attention particulière pour obtenir une attitude réaliste du personnage.

La peinture du visage demande une attention particulière pour obtenir une attitude réaliste du personnage.

Le loup :

Je me suis inspiré de photos de loups pour réaliser le pelage de la peau de loup qui se trouve sur les épaules de Maximus.

J'ai utilisé un mélange de noir d'ivoire (Winsor et Newton) et de blanc de titane (Rembrandt).dans différentes proportions sur l'ensemble du pelage, puis de légères touches d'Ocre  jaune (Winsor et Newton)ont été appliquées par endroit. La tête du loup a demandé plus de précisions et du blanc a été rajouté sur certaines parties (autour des yeux, oreilles ...).

Les yeux sont dans un ton jaune-vert.

Ne pas hésiter à rajouter différentes teintes dans les ocres, marrons, bruns sans surcharger les teintes, le pelage d'un animal laisse une certaine liberté dans le choix des couleurs.

Ne pas hésiter à essayer différents tons pour la réalisation du pelage de l'animal !

Ne pas hésiter à essayer différents tons pour la réalisation du pelage de l'animal !

La tunique, les parements et l'épée :

La tunique rouge de notre Général a reçu une première teinte de rouge de cadnium (Winsor et Newton) additionné d'un peu de violet de Bayeux (Lefranc Bourgeois).

Les ombres ont été portées avec du violet de Bayeux (Lefranc Bourgeois) et les éclaircies avec du jaune de Naples (Winsor et Newton). Ne pas utiliser de blanc pour éclaircir un vêtement rouge, cela lui donnerait un aspect "usé" !

Les parements en cuir ont été peints dans différents tons de marrons et ocres (je détaillerai la peinture du cuir dans un prochain article).

Enfin, je me suis inspiré d'un passge du film pour définir les teintes de l'épée qui a été peinte selon les mêmes techniques que le visage et la tenue.

Voilà, le buste est présenté sur un petit socle de bois verni qui a reçu une trés belle plaquette de présentation réalisée par nos amis britanniques de la société "NAMEIT".

Je ne manquerai pas de vous tenir informé si ce buste obtient des récompenses dans des concours nationaux et internationaux !!!

 

Un trés beau buste de Maximus Decimus Meridius !Un trés beau buste de Maximus Decimus Meridius !
Un trés beau buste de Maximus Decimus Meridius !
Un trés beau buste de Maximus Decimus Meridius !Un trés beau buste de Maximus Decimus Meridius !

Un trés beau buste de Maximus Decimus Meridius !

Voir les commentaires

Published by Patrick - - Technique : Les bustes

CONCOURS INTERNATIONAL DE MAQUETTES DE SAUMUR - 2016

Voir les commentaires

Published by Patrick - - Expositions et concours

<< < 1 2 3 4 5 6 > >>
Haut

Hébergé par Overblog