Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Dioram'Art

La maquette Trumpeter

Voici mon nouveau projet :

Je m'attaque à la fameuse locomotive allemande BR-52 au 1/35 de la marque Trumpeter.

Ce kit est magnifique : 710 pièces à assembler, 90 cm de long une fois monté, un kit original qui devrait s'intégrer dans un diorama ayant pour thème " Terrminus", une gare allemande durant la bataille de l'hiver 1945.

Bref, plusieurs mois de travail en perspective uniquement pour la locomotive ... Viendront d'autres pièces par la suite, mais pour l'instant, c'est un secret !!!

Record à battre dans la réalisation d'un diorama (l'aube des loups gris) : 7 ans.

Un aperçu du kit de la locomotive BR-52 au 1/35 de la marque Trumpeter.Un aperçu du kit de la locomotive BR-52 au 1/35 de la marque Trumpeter.
Un aperçu du kit de la locomotive BR-52 au 1/35 de la marque Trumpeter.Un aperçu du kit de la locomotive BR-52 au 1/35 de la marque Trumpeter.

Un aperçu du kit de la locomotive BR-52 au 1/35 de la marque Trumpeter.

Une fois montée, la maquette sera présenée dans les ruines d'une gare allemande en 1945 !

Une fois montée, la maquette sera présenée dans les ruines d'une gare allemande en 1945 !

Octobre 2016

1ère étape : Le montage

Je commence le montage en suivant les différentes étapes du plan fourni par Trumpeter.

Etapes 1 et 2 du montage des voies :

Les pièces L3 et L4 sont détachées mais ne sont pas assemblées sur les structures représentant le ballast. En effet, la locomotive sera représentée en diorama et les portions de voies seront intégrées sur le support. (la réalisation du diorama sera décrite dans un futur article).

Etapes 1 à 5 du montage du châssis de la locomotive :

Je suis scrupuleusement les étapes du montage du châssis de la locomotive sans autre modification. Certains plots d'injection sont judicieusement placés par Trumpeter car il restent cachés après montage.

 

Le châssis de la locomotive est monté en suivant le plan de montage.Le châssis de la locomotive est monté en suivant le plan de montage.

Le châssis de la locomotive est monté en suivant le plan de montage.

Ensuite, je passe au montage du châssis du tender.

Etapes 1 et 2 du montage du châssis du tender :

Comme pour le châssis de la locomotive, je suis scrupuleusement les étapes 1 et 2 pages 31 et 32 du plan.

Attention ! Page 31 - Etape 1, les ensembles "GG" et "HH" ont été inversés sur le plan. Les ensembles "GG" se positionnent sur la pièce H11 et les ensembles "HH" sur la pièce H1. Ces ensembles sont identiques mais le petit ergot de positionnement a son importance !

Comme pour le châssis de la locomotive, les plots d'injection sont dans l'ensemble plutôt bien positionnés.

 

Le châssis du tender est monté. Attention au bon positionnement des différentes pièces des essieux !Le châssis du tender est monté. Attention au bon positionnement des différentes pièces des essieux !

Le châssis du tender est monté. Attention au bon positionnement des différentes pièces des essieux !

Sur ces deux ensembles, maintenant montés, apparaissent par endroits des lignes de moulage, des jointures de pièces pas toujours parfaites et les petits cercles caractéristiques des plots d'injection.

J'applique donc, du TAMIYA Putty afin de faire disparaître ces traces. De plus, ce mastic peut simuler des traces de coulures, de graisse ou d'usures. Il n'est pas nécessaire d'obtenir que toutes les pièces soient parfaitement mastiquées, car tout d'abord, le travail serait trop long et fastidieux et de plus, une fois que la locomotive sera intégrée à son diorama, l'oeil sera plus attiré par d'autres détails de la scénette que les châssis de la machine qui se trouveront en partie basse de la maquette.

Il est possible désormais de mettre en peinture ces deux ensembles...

Le mastic est nécessaire pour faire disparâitre les traces dues au moulage ou au montage.Le mastic est nécessaire pour faire disparâitre les traces dues au moulage ou au montage.

Le mastic est nécessaire pour faire disparâitre les traces dues au moulage ou au montage.

Décembre 2016

Montage de la cabine et du corps de la locomotive :

Une fois les châssis assemblés, je monte la cabine et la partie chaudière du kit (étape 6 du plan). La partie chaudière (ensemble AA) ainsi que différents éléments la constituant (ensemble M - N et O - Voir plan page 11) ne seront pas assemblés afin de faciliter la mise en peinture. Les pièces transparentes représentant les différentes vitres ne seront pas assemblées non plus.

Le corps de la locomotive est monté en respectant les différentes étapes de montage (étapes 9 à 11). Ne pas hésiter à consulter la totalité du plan afin de coller certaines pièces qui peuvent être montées sans gène pour la peinture, ni pour la suite du montage.

Montage du corps du tender :

Le corps du tender est monté en respectant les différentes étapes de montage (étapes 3 et 4 pages 33 et 34 du plan). La pièce représentant le charbon (H2) étant à mon goût trop plate, je rajoute des éléments de décor représentant des morceaux de charbon en formant deux petits tas qui seront ensuite recouverts de colle à bois légèrement diluée afin de fixer l'ensemble de ces petits morceaux. Cette partie de la maquette étant particulièrement visible, cette modification apporte une touche de réalisme important. De même, des petits morceaux de charbon sont fixés sur la partie plate du tender, comme si ils étaient tombés de la réserve du tender. (voir photos).

Montage des roues :

Les roues ainsi que les mâchoires de frein sont assemblées (ensembles U - V - W - X - Y - Z page 20) sans être montées sur le corps ou le chassis de la locomotive toujours afin de faciliter la mise en peinture de ces pièces.

Sur ces différents ensembles réalisés, j'applique du mastic TAMIYA Putty afin de faire disparaître les différentes lignes de moulage, pastilles d'injection et lignes de collage, notamment sur la partie supérieure du corps de la locomotive et au niveau des angles du tender.

Du mastic est appliqué sur les différentes pièces afin de faire disparaître les défauts liés au moulage et au montage.

Du mastic est appliqué sur les différentes pièces afin de faire disparaître les défauts liés au moulage et au montage.

A ce stade du montage, je me retrouve avec deux groupes d'ensembles et de pièces :

- Les ensembles et pièces à peindre en noir.

- Les ensembles et pièces à peindre en rouge

En effet, j'ai choisi de réaliser la version civile de la locomotive : Corps de la locomotive et du tender noir, châssis et pièces de transmission rouge.

Je fixe à l'aide d'adhésif double-face les petites pièces et ensembles sur des morceaux de carton en notant les repères et numéros de ces pièces ... Tout est prêt maintenant pour une mise en peinture à l'aérographe...

.

Les différents ensembles et pièces sont prêts pour une mise en peinture à l'aérographe.
Les différents ensembles et pièces sont prêts pour une mise en peinture à l'aérographe.
Les différents ensembles et pièces sont prêts pour une mise en peinture à l'aérographe.

Les différents ensembles et pièces sont prêts pour une mise en peinture à l'aérographe.

Janvier 2017

Mise en peinture à l'aérographe :

Préombrage :

Je débute la mise en peinture à l'aérographe en préombrant en noir les châssis de la locomotive et du tender, ainsi que l'ensemble des pièces qui vont être peintes en rouge.

Bien répandre la peinture dans les creux et les angles, ce qui simulera par la suite, la suie et les différentes coulures et graisses accumulées dans les recoins de la locomotive et du tender.

Préombrage des chassis. Ne pas hésiter à insister dans  les différents creux !
Préombrage des chassis. Ne pas hésiter à insister dans  les différents creux !

Préombrage des chassis. Ne pas hésiter à insister dans les différents creux !

Mise en peinture du corps de la locomotive et du tender :

Puis, je peins en noir le corps de la locomotive et du tender. Il faut bien contrôler que chaque recoin et chaque angle ait bien été peint, car en cas d'oubli, il sera plus difficile de revenir dessus une fois l'ensemble collé sur son châssis.

Mise en peinture des châssis, des roues, et autres sous-ensembles :

L'étape suivante consiste à peindre en rouge les châssis, les roues et l'ensemble des pièces de transmission. La peinture fluide laisse apparaître par transparence le préombrage noir effectué auparavant, ce qui donne un effet de pièces usagées, sales, vieillies parfaitement en harmonie avec le cadre du futur diorama. N'oublions-pas que nous représentons une machine à vapeur fonctionnant au charbon et que la suie se répandait partout, comme la graisse qui était étalée sur l'ensemble du système des roues, du freinage et de la transmission.

Mise en peinture en noir du corps de la locomotive et du tender.

Mise en peinture en noir du corps de la locomotive et du tender.

Mise en peinture en rouge du châssis de la locomotive, du châssis du tender, des roues et de l'ensemble des pièces de transmission.
Mise en peinture en rouge du châssis de la locomotive, du châssis du tender, des roues et de l'ensemble des pièces de transmission.

Mise en peinture en rouge du châssis de la locomotive, du châssis du tender, des roues et de l'ensemble des pièces de transmission.

Enfin, pour terminer cette mise en peinture à l'aérographe, un voile de gris est déposé principalement sur les zones plates verticales et horizontales de la locomotive et du tender.

Ce voile gris accentue le relief de la machine et annonce les premières coulures due à la pluie et aux intempéries.

Les différents sous-ensembles après la mise en peinture à l'aérographe.
Les différents sous-ensembles après la mise en peinture à l'aérographe.Les différents sous-ensembles après la mise en peinture à l'aérographe.
Les différents sous-ensembles après la mise en peinture à l'aérographe.Les différents sous-ensembles après la mise en peinture à l'aérographe.

Les différents sous-ensembles après la mise en peinture à l'aérographe.

Mise en peinture et mise en place de la cabine et de la chaudière :

Voici une des parties les plus délicates du montage, celle concernant le montage et la mise en peinture de la cabine et de la chaudière.

Quelques effets de vieillissement ont été donnés, mais il ne sert à rien de "super-détailler" cette partie car cet ensemble sera presque complètement caché une fois la paroi arrière et le toit de la cabine mis en place !

Quelques morceaux de charbon ont été répartis sur le sol pour donner une note réaliste à cet ensemble.

Montage et mise en peinture de la chaudière dans la cabine.
Montage et mise en peinture de la chaudière dans la cabine.
Montage et mise en peinture de la chaudière dans la cabine.
Montage et mise en peinture de la chaudière dans la cabine.

Montage et mise en peinture de la chaudière dans la cabine.

Montage du corps de la locomotive et du corps du tender sur leur châssis :

A ce stade, le modèle prend toute son ampleur. Les corps de la locomotive et du tendeur sont fixés sur leur châssis et ensuite le train de roulement est monté.

Prendre beaucoup de soin lors de la manipulation de la maquette car il faut la tourner dans tous les sens ! Faire attention à ne pas heurter les petites pièces qui se trouvent sous le châssis.

Les premiers effets de patine réalisés à l'aérographe renforcent le coté usé de la locomotive ...

Le modèle prend toute sa valeur à ce stade du montage !Le modèle prend toute sa valeur à ce stade du montage !
Le modèle prend toute sa valeur à ce stade du montage !Le modèle prend toute sa valeur à ce stade du montage !

Le modèle prend toute sa valeur à ce stade du montage !

De nombreuses pièces restent encore à monter sur la maquette.

Je décide d'effectuer une deuxième séance de peinture à l'aérographe en noir et en rouge afin que la peinture soit plus nette et plus rapide sur l'ensemble de ces pièces. Ce sont de petites pièces comme des tuyaux, système de tringlerie, les échelles, les marchepieds, etc ...

De nombreuses pièces restent encore à peindre et à monter.
De nombreuses pièces restent encore à peindre et à monter.

De nombreuses pièces restent encore à peindre et à monter.

Puis, les transferts sont mis en place après avoir passé un voile de vernis brillant à l'aérographe sur la surface qui reçoit le transfert.

Au final, les dernières petites pièces sont fixées sur la locomotive et peintes le plus souvent directement dessus.

Voilà, le travail est terminé !

La maquette recevra les effets de vieillissement "weathering" lorsqu'elle prendra sa place sur le diorama "Terminus".

La locomotive est prête à prendre sa place dans le diorama.La locomotive est prête à prendre sa place dans le diorama.
La locomotive est prête à prendre sa place dans le diorama.La locomotive est prête à prendre sa place dans le diorama.
La locomotive est prête à prendre sa place dans le diorama.La locomotive est prête à prendre sa place dans le diorama.La locomotive est prête à prendre sa place dans le diorama.

La locomotive est prête à prendre sa place dans le diorama.

Voir les commentaires

Published by Patrick - - Technique : Les véhicules militaires

Hébergé par Overblog